2e escadrille : SPA 103 Cigogne dite de Fonck

Homologation n° A1096 du 6/07/1977
Définition héraldique : Cigogne d'argent passant dite "de Fonck".


En février 1916, elle est transformée sur Nieuport et devient l’escadrille de chasse N 103 commandée par le capitaine d’Harcourt. Elle intègre le Groupe de Combat n°12 créé en décembre de la même année et rejoint donc la N 3 de Brocard. C'est à l'arrivée au GC 12 que la N 103 change d'insigne et abandonne l'étoile rouge de ses débuts. Sous l'impulsion de Brocard, qui réclame que toutes les escadrilles du GC 12 adoptent la cigogne comme emblème, la N 103 se choisit d'abord une cigogne aux ailes déployées. Ce n'est qu'en 1918 que l'insigne actuel apparait sur les avions de la SPA, qui a reçu des avions Spad en avril 1917.

A l’armistice la SPA 103 a trois citations à l’ordre de l’armée. C’est à cette escadrille que s’est illustré René Fonck qui termine la guerre avec 75 victoires officielles, le meilleur score de tous les chasseurs alliés. Avec lui, d'autres noms émergent comme Haegelen ou Coudouret. La 103 a perdu 11 pilotes mais a 108 victoires sûres et 69 probables.

Tout comme la SPA 3, la SPA 103 suit le groupe de combat 12 dans les changements de dénomination après-guerre avant de devenir, en 1934, la 2e escadrille Groupe de chasse 01.002 « Cigognes